Brève présentation de l’édition de Masâlik al-jinân faite par Rawdu-r rayâhîn

Masâlik al-jinân faite par Rawdu-r rayâhîn

 

Brève présentation de l’édition de « Masâlik al-Jinân » (Les Itinéraires du Paradis) faite par Rawdu-r rayâhîn

Lors de sa réunion du 08 février 2014, Rawdu-r rayâhîn a décidé d’éditer dorénavant, chaque année, à l’occasion du Magal, une des œuvres de Cheikh Ahmadou Bamba avec tout ce que l’édition moderne requiert comme normes.

Tout naturellement, le choix de Masâlik al- jinân s’est facilement imposé vu son importance et sa place incontestable parmi les œuvres du Cheikh. Dès lors, l’un des membres fût chargé de proposer un plan détaillé avec un budget et des échéances lors de la réunion suivante de Rawdu.

Lors de celle-ci, le 08 mars 2014, le plan a été présenté et adopté après discussions.

Le travail devait initialement être réalisé par 33 personnes, mais finalement ce sont 24 personnes de différentes spécialités qui seront mobilisées pendant plus de sept mois, ce qui représente une première à tout point de vue.

Après la préface signée par le Coordonnateur général de Rawdu-r rayâhîn, la présentation de l’auteur a été faite à travers les plus importants événements de sa vie suivie de la présentation de l’œuvre Masâlik al- Jinân (authenticité, sources, méthodologie, manuscrits, contexte, etc.).

Pour ce qui concerne le texte de Masâlik proprement dit, le travail des éditeurs consistait essentiellement à:

  • confronter des manuscrits;
  • expliquer la terminologie et les mots difficiles;
  • citer les versets coraniques et les hadiths qui y sont évoqués explicitement ou implicitement;
  • présenter les personnages et les ouvrages qui y sont cités;
  • présenter les événements et les faits auxquels allusions y ont été faites;
  • corriger les erreurs dans les manuscrits.

 

L’équipe qui était chargée de ce travail était convaincue que cette édition aurait un impact très positif sur la vulgarisation des enseignements du Serviteur du Prophète et qu’elle profiterait au premier chef, à ceux qui enseignent l’ouvrage dans les Majâlis (écoles traditionnelles des sciences islamiques au Sénégal).

Que le Tout-Puissant puisse agréer l’auteur et nous guider sur ses pas.

 

Cheikhouna MBACKE Abdoul Wadoud